Massage prénatal


C’est bien connu, cette période de la vie invite la femme enceinte à se centrer sur elle et son bébé, à prendre soin de sa santé et à ralentir le rythme de son quotidien. Malgré cela, la grossesse engendre bien souvent des petits désagréments comme des jambes lourdes, des maux de dos, de nuque, ou encore des douleurs au niveau du sacrum.

Du côté des émotions, la grossesse n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Les changements physiques et hormonaux malmènent la future maman.

Le massage prénatal est donc tout à fait indiqué pour soulager la future maman tant sur le plan physique qu’émotionnel. Le massage est possible dès le 4e mois de grossesse, installée soit sur le dos ou en position dos relevé, soit sur le côté, en chien de fusil, ou encore en position assise. On s’adapte !

Le massage sera effectué sans huiles essentielles car celle-ci sont directement absorbée par le métabolisme de la maman et donc du bébé.  J’utilise une huile végétale adaptée comme celle de Calendula par exemple. Le massage sera dès lors décontractant et relaxant, mais permettra aussi un bon soin de peau car cette HV est apaisante, régénérante et anti-inflammatoire, entre autres propriétés !

******

Même si le massage prénatal est sûr pour la femme enceinte, certaines contre-indications sont à prendre en considération:

  • Perte importante (aqueuse ou sanguine)
  • Diabète
  • Maladie contagieuse
  • Fièvre
  • Vomissements
  • Douleur non-habituelle
  • Pré-éclampsie (hypertension artérielle, protéinurie, prise de poids, oedèmes)
  • Hypertension
  • Nausées matinales
  • Douleurs abdominales
  • Diarrhée
  • ou tout état maladif

Dans ces cas-là, l’approbation écrite du médecin est nécessaire.